Loi Hamon assurance : bien s’assurer

Vous avez le choix entre faire vous-même la demande auprès de votre ancien assureur ou laisser votre nouvel assureur le faire à votre place.

Les démarches sont donc grandement simplifiées ! Par ailleurs, votre nouvel assureur doit vérifier que vous êtes bien couvert pendant la durée du transfert. Comme ça vous ne prenez aucun risque. Tout est décrit sur http://loi-hamon-assurance.info.

La loi Hamon

Autre bonne nouvelle pour le client : vous n’avez aucun frais ou dédommagement à payer. Effectivement, vous ne payez à votre ancien assureur que la somme due pour le nombre de jours couverts dans le mois.

Il a l’obligation légale de vous rembourser le reste. Par exemple, si vous résiliez le 5 du mois, votre assureur doit vous rembourser au prorata des 25 jours restants. C’est bon à savoir !